Jean Sébastien, président

Responsable du comité de gouvernance et d’éthique d’une gestion saine de nos pratiques

Professeur, Cégep de Maisonneuve

J’ai accepté d’agir à titre de Président de la Fondation pour les consommateurs parce que je crois qu’il est à la fois possible et important de financer la défense des droits des consommateurs, droits simples que l’on peut ramener à deux idées, droit à des relations contractuelles claires et droit à un équilibre entre Goliath et le consommateur en cas de différend. S’il est important de donner, c’est parce que notre monde devient toujours un peu plus, depuis cent ans, une société de consommation. L’entreprise, le produit, la marque cherchent à envahir jusqu’aux plus petites de nos pratiques quotidiennes. Le développement de tous ces produits vise essentiellement à gérer nos désirs pour développer des marchés. On pourrait dire, en somme, que la vision de la défense des droits des consommateurs que je porte comprend des caractéristiques propres à celles d’une aura protectrice. 

Mais il y a autre chose. Si j’ai accepté d’agir à titre d’administrateur de la Fondation, c’est aussi pour travailler à nous donner plus de latitudes de mouvement comme citoyens. Je rêve d’une société où notre rapport à la Terre ainsi qu’aux autres sera fondé sur le respect, une société où une personne sera reconnue, non plus pour ce qu’elle produit, mais pour qui elle est, entière et unique. La Fondation peut financer des organisations qui nous conduisent en cette direction.