Mot du président

La Fondation pour les consommateurs existe dans l’espace public, timidement nul doute, mais elle existe.

Faits importants de nos dernières années

La Fondation organisait, le 2 juin 2016, le 50e anniversaire des associations des consommateurs soulignant tout un pan d’histoire des associations de consommateurs et honorant son fondateur, André Laurin. Cet événement permettait de lancer notre première campagne de financement.

JSv2

Jean Sébastien

Le 24 novembre 2016, notre dîner-conférence en partenariat avec l’Institut québécois de la planification financière (IQPF) dans le cadre de la Semaine de la planification permettait de réunir des planificateurs financiers et des conseillères budgétaires des associations autour d’un sujet commun : comment aider une personne dans une démarche qui touche les finances personnelles. Devant plus d’une cinquantaine de personnes, la planificatrice financière Nathalie Bachand et Rose-Marie Charest, psychologue nous parlaient du tabou qu’entoure l’argent.

Intitulée « Rit bien qui RÉA le premier: Le Régime d’épargne-actions (RÉA) à l’origine du Québec Inc. », notre 2e édition du dîner-conférence en partenariat avec l’Institut de la planification financière (IQPF) avait lieu le 22 novembre 2017 devant 75 convives avec l’économiste Daniel Paillé comme conférencier et Nicolas Boivin, maître de cérémonie.

La Fondation remercie chaleureusement tous les acteurs et les participants qui ont contribué au succès de ces trois événements-bénéfices réparties sur deux ans. Ils ont permis de recueillir près de 65 000 $, ce n’est pas rien quand on sait que la Fondation n’est pas encore connue de tous les milieux.

La première campagne de financement 2016-17 a quand à elle rapporté en tout 63 000 $. Par contre, en 2017-18, notre campagne de financement n’a pas su dépasser les chiffres précédents.  Pour développer la sollicitation, nous avons besoin de bénévoles mobilisateurs d’influence pour que notre mission de soutenir financièrement les associations de consommateurs atteint ses objectifs. Cela dit, en 2018-19, nous mettrons en œuvre un nouveau modus operandi. Administrer la Fondation, ce sera travailler au développement de ses revenus.

J’en profite pour remercier vivement les membres administrateurs, les bénévoles et la direction de leur soutien, les partenaires et les donateurs de leur appui inconditionnel sans oublier les commanditaires qui ont rendu nos événements possibles.

Dans un monde où la consommation reine conduit trop souvent à des désillusions, nous espérons pouvoir épauler les groupes qui aident à éviter aux individus de frapper les écueils de notre société de marché.

jean-sebastien

Président